İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Juste un délire

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Juste un délireJ’avais entendu parler des soirées « public disgrâce ».Mais quand Alain m’a montré des photos et des vidéos, j’étais effrayée.Comment pouvait-on être utilisée à ce point ?Pour me rassurer, il m’explique alors qu’il y a plusieurs cas de figures.-Les filles sont consentantes, sadomaso elles souhaitent leurs dose de sexe et d’adrénaline.-Les filles viennent avec leurs hommes justes par curiosité et comme voyeuse puis se font embarqué plus ou moins de force dans la tourmente.-Les spectateurs payent leurs participations en fonction de leur action (voyeur ou acteur)-Ces soirées peuvent être organisées dans des bars, des manoirs ou des lieux bien plus glauques du style sexe shop, usine désaffectée, caves d’immeubles.Tout ceci avait plutôt tendance à m’effrayer.Alain souriait de me voir ainsi troublée entre frayeur et excitation.Un soir, alors que j’avais complétement oublié ce « public disgrâce », Alain me dit :« Je t’emmène dans une soirée coquine. Enfile une robe et reste nue dessous. »Loin de penser à une soirée trash, j’étais excitée et enfilais une robe sexy.Nous montons dans la voiture et il me place un bandeau sur les yeux. Je ne dis rien et me laisse faire très curieuse de la surprise qu’il me réserve.Nous roulons 5 minutes et nous nous arrêtons. Les portes arrière s’ouvrent et j’entends deux personnes entrer. Un homme et une femme me semble-t-il. Nous repartons et personne ne parle dans la voiture. C’est presque angoissant. Une demi-heure plus tard, la voiture s’arrête. Alain Me fait descendre avec précaution. Une porte s’ouvre et nous descendons un escalier. Arrivé en bas, il ôte mon bandeau et je découvre une salle couvert de velours rouge où sont disposé différent portiques de torture et autres accessoires. Je regarde Alain d’un air interrogateur. Il me sourit et après avoir pris une enveloppe dans un panier halkalı escort à l’entrée, me pousse vers un canapé. Le couple de la voiture que je ne connais pas nous suit et s’assoit à côté de nous. Une femme presque nue entre et se présente comme la maîtresse de la soirée.Elle pioche dans une autre corbeille et en retire un numéro.« Le 13 ! » annonce-t-elle à haute voix.Les hommes ouvrent alors l’enveloppe et Alain a tiré le 22. Je suis soulagée car je devine l’enjeu de ce tirage. Mon voisin, Bernard, tend son numéro très joyeux alors que sa compagne, Marion, blanchie. L’hôtesse vient vers elle et lui tend la main et l’invite à la suivre. Marion tremblante lui prend la main et d’un air apeurée se retrouve au milieu de la salle. Le public applaudit et le silence se fait.« Voulez-vous participer comme actrice à cette soirée ? Sachant que vous serez utilisée comme bon nous semble. Le mot secret au cas où vous ne supportiez vraiment pas votre sort et « paquebot ». Nous attendons votre réponse. »Marion essaye de s’accrocher au regard de son homme qui reste impassible. Après quelques secondes interminable, elle répond d’une voix chevrotante :« Oui j’accepte d’être l’actrice de votre soirée. »Un tonnerre d’applaudissement retentit. Aussitôt tout allât plus vite. Sans laisser le temps à la pauvre Marion de se faire à la situation, la maitresse des lieux lui enlève sa robe et sans ménagement à l’aide d’un couteau, lui tranche le soutient gorge par devant libérant ses seins lourds puis coupe son string. Marion désemparée se retrouve nue devant tous ces inconnus qui commencent à baver d’envie. Moi je regarde ce spectacle ébahie. Je suis gênée et en même temps je sens ma chatte s’ouvrir et des fourmillements familiers au bas de mon ventre. Mes seins durcissent et mes téton s’érigent tendent le voile de şişli escort ma petite robe. Marion se retrouve rapidement entravée et écartelée attachée à deux poteaux offerte sans pudeur à l’assistance. La maitresse des lieux pris alors un fouet. Marion se raidit et compris ce qu’il l’attendait. Un premier coup claquât dans son dos sans v******e. Un deuxième, un troisième presque des caresses puis brusquement un coup très fort sur les fesses la fît hurler de douleur et laissa une trace violacée.J’en sursautais et me suis levée pour lui venir en aide. Alain m’attrapât alors fermement le bras me faisant rassoir.« Bouge pas salope » Dit-il d’un ton ferme.Maintenant la pauvre Marion était rouée de coup de fouet qui n’épargnait ni son ventre, ni ses seins, ni sa chatte. Elle se démenait en criant sans défense. Le public semblait bien apprécier le spectacle ainsi que Bernard qui applaudissait de voir sa compagne ainsi malmenée. Je regardais un peu effrayée autour de moi et ne voyais que des vicieux excités. Nous étions peu de femmes et je craignais que la situation devienne incontrôlable. La maitresse de maison, demandât alors à l’assistance si quelqu’un souhaitait continuer le travail. A ma grande surprise c’est mon homme qui se leva et pris le fouet des mains de l’hôtesse. Il se plaçât devant Marion et lui assenât deux coup sur les cuisses et sans la laissée respirer plusieurs coup sur ses jolis seins laissant des traces rougeâtres. Marion hurlât de douleur, ses crient se mêlant aux larmes.Le supplice de la pauvre Marion s’arrêtât un instant. Le temps de la détacher pour la placer dans une sorte de carcan. Elle se retrouvait ainsi offerte et sans défense. Sa bouche, sa chatte et son cul offert à toutes pénétrations. Effarée, je vis alors Alain ouvrir sa braguette, sortit son sarıyer escort engin en érection et le fourrer profondément dans la bouche de Marion et commençât à lui baiser la bouche brutalement.Un autre lui remplit la chatte. Alain éjaculât au fond de la gorge de la pauvre fille rapidement aussitôt remplacé par un autre. Ainsi de suite, c’était un ballet de queues qui la remplissait à tour de rôle çà en devenait fascinant. Ils se mirent à la pénétrer en double mais elle-même devait être maintenant dans un état second. Elle était dégoulinante de sperme. Jamais je n’aurais cru çà possible, un orgie infâme et si excitante. Je voyais des couples autour de moi baiser. Un homme s’approchât de moi et se mit à me peloter fermement les seins. Curieusement emportée dans cette folie, je le laissais faire. Sa queue à portée de ma bouche, je me pris à le sucer.Un autre me tripotait la chatte et je devinais Alain souriant à ce spectacle. L’homme éjaculât dans ma bouche alors que celui qui me tripotait la chatte m’enfilait bestialement.Je m’entendît dire :« Encore baisez moi ouiii c’est booon haaa !!!! »Alain qui avait repris de la vigueur s’approchât et m’enculât sans ménagement pendant que l’autre me baisait la chatte. Bernard me prit par les cheveux et se servit de ma bouche comme d’un sexe. Ils me trituraient tant les seins qu’ils en étaient marqués de bleus. Ils éjaculèrent tous en moi en me traitant de vieille pute. La soirée tirait à sa fin. Les hommes se rhabillaient et repartaient. Marion couverte de traces de de fouet et de sperme gisait, épuisée et somnolente sur une table les bras et jambes encore écartées. Je pouvais deviner le sperme qui coulait encore de tous ses orifices.Je n’étais pas beaucoup plus en forme avec un goût acre de semence dans la bouche et ma chatte et mon ventre poisseux des éjaculations de ces vicieux. Bernard pris tendrement Marion dans ses bras pour l’emmené dans la voiture sans prendre soin de la rhabiller. Les jambes flageolantes, Alain m’aidât à me lever. Ma robe était couverte de sécrétions masculines. Sur le trajet du retour, je m’endormie et me réveillais que le lendemain dans les bras de Marion.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri bursa escort görükle escort bursa escort gaziantep rus escort antep escort gaziantep escort izmir escort maltepe escort