İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Le sadothérapeute parisien _ 2

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Le sadothérapeute parisien _ 2Après plusieurs encouragements de mes lecteurs pour une suite des séances que j’ai mises en place avec ce soumis, je vous présente les retrouvailles qu’ils ont eu (du moins, ce qu’il m’en a raconté) ainsi que la deuxième séance ….La troisième est déjà en écriture et sera publiée le 23/11.Le retour à domicile:Patrick, son compagnon, vint le questionner dès son retour.– Alors, il t’a dit quoi ?– Rien de spécial, ilvoulait juste savoir pourquoi j’avais ce genre de fantasmes.– Ok, j’ai vu qu’il était spécialisé dans ces problèmes, tu vas le revoir ?– Oui, la semaine prochaine.– Très bien, parfait.Il tourna les talons et retourna au salon. Paul resta dubitatif et fut étonné qu’il n’insiste pas plus que cela. Au fond, cela l’arrangeait, il n’avait pas envie de lui répondre.La semaine suivante, il se pointa en avance, histoire aydın escort d’être sûr d’entendre à nouveau ses talonnettes claquer sur le sol.Lorsque ce fut son tour, il se languit de cette musique si envoûtante à ses oreilles. Il ne fut pas déçu, les talons s’approchèrent de la porte, il y eu une hésitation et la porte s’ouvrit enfin. Il le salua d’un mouvement de la tête et le fit entrer.Le sadothé****ute s’assit, jambes croisées, sourire léger qui dessinait sa bouche avec finesse. Tout de noire vêtue, son corps sexy n’en était que mieux souligné.Deuxième séance avec le sadothé****uteIl appuya son sourire et commença.– Ah, le Monsieur et ses fantasmes de domination inassouvis. Y avez-vous réfléchi durant cette semaine ?– Oui et non, les images sont revenues encore plus fort,– (Sourire gourmand du thé****ute), et alors, vos impressions cette fois ?– escort aydın Je ne sais pas trop, c’est difficile à dire…– Faisais-je partie de ces images ou pas ? Et votre homme, faisait-elle partie de ces rêves ?– (Rire gêné) oui, un petit peu, pourquoi ?– Comme ça, pour savoir et ça vous a gêné ?– Non mais, c’est bizarre !!!– En quoi est-ce si bizarre ?– Je trouve ça pervers.– Ça l’est un peu mais ce n’est pas une grande perversité, croyez-moi. Par exemple, jusqu’au 19èmesiècle, de nombreux hommes aimaient à baiser la main des femmes mais aussi celle des majestés, trouvez-vous cela pervers ?– Non pourquoi ?– Et si je vous demandais de me baiser la main, accepteriez-vous ?– Mais, pourquoi faire ?– Pour rien, parce que je suis une Homme de la haute et parce que je vous le demande, tout simplement,– Humm, si vous voulez,– Oui, je le veux, venez.Paul se aydın escort bayan leva alors pour venir baiser la main de son thé****ute. Il fronça les sourcils et s’exécuta.– Vous voyez, ce n’est pas mortel, vous vous sentez comment ?– Bien, pourquoi ?– Pour savoir, que ressentez-vous à ce moment ?– Rien de spécial…– En êtes-vous sûr ?– Oui, pourquoi ?– Pourtant, je vois que votre pantalon est un peu déformé par une érection,– Euh, mais…– Ne vous troublez pas, j’espère seulement que la situation vous excite autant que moi.– Que voulez-vous dire ?– Que ce genre de situation vous excite au plus haut point et qu’il n’y a aucun mal à cela ?– Je ne comprends pas, que voulez-vous de moi ?– Que vous progressiez, bien sûr,– Mais je suis là pour ça,– Je sais et je vous en félicite. Peut-être pourriez-vous faire profiter votre homme de ces envies.– Humm, je ne sais pas, c’est mon compagnon, je l’aime certes mais je ne suis pas son soumis.– Et lui, est-il votre soumis ?– Non plus.– Faites quelques efforts et il vous en sera sûrement très reconnaissant.– La semaine prochaine ?– Oui d’accord.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri mersin escort bursa escort görükle escort bursa escort porno izle serdivan escort adapazarı escort sakarya travesti