İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Ma Copine salope

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ma Copine salopeBonjour à tous,Je vais vous raconter l’histoire qu’il s’est passé lors du nouvel an 2010 avec ma copine Alison.Tout d’abord laissez moi nous présenter. Je m’appelle Alex, 24 ans, je suis vendeur dans un magasin d’instruments musicaux. Pour ma part, je fais environ 1 mètre 70 pour 58 kg, j’ai un look assez branché et j’adore la musique d’où mon job. Je sors depuis quelques temps avec Alison 18 ans, étudiante en école d’esthéticienne, magnifique black de ma taille, fine avec de très beaux seins, un petit cul et surtout un regard très sexuel. Notre relation est assez compliqué. Alison a un caractère très compliqué et on se prend quelques fois la tête. Mais malgré cela, je suis fou d’elle et je pense que c’est réciproque. Au lit et malgré ce qu’indique son regard, Alison ne prend pas énormément d’initiative et nos ébats se réduisent au strict minimum. Nous nous voyons souvent le mercredi après midi quand Alison n’a pas cours et le weekend. Nous aimons sortir en boîte avec nos amis respectifs, et sinon nous faisons souvent les magasins ensemble, accompagnés généralement des copines de ma chère et tendre. Pour les fêtes de fin d’année, nous pouvons nous voir un peu plus du fait des vacances. Nous passons Noël dans nos familles respectives. Pour Nouvel An, nous avions le choix de plusieurs soirées où nous étions invités mais ma blonde de copine m’a saoulé pour qu’on aille à une seule fête qui est organisé par un de ses potes avec qui elle traînait lorsqu’elle était au lycée l’année précédente. Bien entendu, ses copines seraient là et surtout Romain, un mec qui l’a convoité pendant le début de notre relation mais bien sûr Alison avait décliné ses avances. Cela ne m’enchantait pas non plus de me retrouver qu’avec des gens de 18 à 20 ans et de plus, je ne connaissais pas la plupart de ces gens.Je me suis préparé et je suis sorti de chez mes parents pour prendre le tram au bout de la rue. Je devais rejoindre Alison à l’arrêt Charles III. Je descend donc à cet arrêt, regarde autour de moi et vois Alison à 100 mètres environ discuter avec deux personnes. Je m’approche et reconnaît Jenny, une copine de lycée de Alison et,à mon plus grand désespoir, Romain, l’ancien prétendant de ma copine. Je m’approche d’eux, fait la bise à Jenny qui me fait un grand sourire, puis sert la main à Romain qui me regarde à peine lorsque je lui dis bonjour. Je me penche ensuite vers mon amour et me lance pour l’embrasser. Celle ci se détourne un peu et nous nous embrassons du coin des lèvres. Je suis un peu déçu de sa réaction. Nous prenons ensuite la direction de chez Théo, le pote à Alison, qui organise la soirée. Alison et Romain sont devant à discuter et rigoler. Jenny est au téléphone et moi je suis derrière à guetter les dernières publications des réseaux sociaux sur mon téléphone. De temps en temps, je regarde Alison et je me dis qu’elle est vraiment bandante. Elle est habillée avec une petite robe noire qui lui arrive au dessus de ses genoux et des talons qui cambremagnifiquement sa silhouette.Nous arrivons enfin à la maison. Il faut reconnaître que c’est une chouette et imposante maison. Nous entrons dans une allée puis sonnons à la porte d’entrée. Théo nous ouvre, nous dit d’entrer et de faire comme chez nous. Nous allons donc dans le salon où se trouve la majorité des invités. Évidemment je ne connais pas grand monde. Je demande à Alison, Jenny et Romain s’ils veulent boire quelque chose. Tout les trois veulent de la vodka orange. Je me dis au moins que si les gens boivent, les langues se délieront et je pourrais discuter avec pas mal de personnes. Je rejoins donc Alison qui continue à discuter avec Romain et Jenny.Moi : « Tenez vos verres ! » Romain : « Merci mec » Jenny : « Merci Alex »Alison : « Merci mon chou »Les 3 compères de lycée continuent à discuter entre eux, je regarde mon téléphone portable, il est 21 heures 30 et là je me dis que la soirée va être longue.Les gens commencent à danser sur la piste environ une demi heure plus tard. L’alcool commence à faire son effet pour certains et certaines. Je vois Romain qui s’éloigne enfin de ma copine et de Jenny. Je vais alors leur parler.Moi : « Ça va les filles ? »Alison : « Ça va et toi bébé ? »Moi : « Ça va, mais je suis un gêné, je ne connais personne. »Jenny : « Mais t’inquiètes Alex, dans canlı bahis un nouvel an, une fois dans l’ambiance tu ne pourras que t’amuser. » A ce moment un mec tape sur l’épaule de Jenny, elle se retourne, rigole à une phrase du jeune et ils se font la bise. J’en profite alors pour parler à Alison. Moi : « Bébé, je n’ai plus le droit à mon bisou quand on se dit bonjour ? »Alison : « C’est bon Alex, tu vas pas me prendre la tête avec ça un soir pareil. Et puis tu sais que je n’aime pas m’afficher devant tout le monde. »Sur ce, je préfère me taire et aller me resservir en vodka. Je discute avec deux trois personnes et je continue à boire jusqu’à commencer à être un peu bourré. Je regarde de temps à autre Alison qui discute également avec ses anciens camarades de lycée. A un moment lorsque je la regarde, je la vois partir vers l’arrière de la maison, je décide de la suivre. Je la vois sortir par une baie vitrée au fond du couloir, s’allumer une cigarette et rejoindre une personne dans la pénombre. D’après moi, il s’agit de Romain. Ils discutent et rigolent ensemble, ils se rallument une nouvelle cigarette. Je vois ma copine éclater de rire et tituber un peu près de l’escalier extérieur, Romain la retient de tomber et en profite pour mettre la main au niveau de ses fesses. Je décide de sortir à ce moment fumer aussi une cigarette et pour que les choses entre eux ne dé****nt pas. Lorsque j’ouvre la porte vitrée, les deux amis sont en train de discuter, Alison me voit et me jette un regard noir.Alison : « Qu’est ce que tu fais là Alex ? »Moi : « Bah comme vous je viens fumer. »Romain : « Hé mec, tu sais que ta copine est super sympa, j’espère pour toi que tu la gardera longtemps ! Allé je vais faire un tour à l’intérieur moi, et puis ça caille. »Romain rentra à ce moment là. J’avais l’impression qu’il me disait ça en me défiant.Moi : « Bébé t’as pas l’impression de me délaisser un peu durant la soirée ? »Alison « Ça va Alex, je ne fais rien de mal je discute avec mes potes du lycée. »Moi : « Je te signale juste que tu parles au mec qui te convoitait. »Alison : « Oh ça va Alex, je n’ai rien fais de mal. Bon je rentre, c’est vrai qu’il fait froid. »Puis elle rentra dans la maison, je la suivi 5 minutes plus tard. A un moment donné, tout le monde fit le décompte. 5…4…3…2…1 BONNE ANNÉE !! Tout le monde s’embrassa, je pris Alison dans mes bras et je l’embrassais. Elle répondit à mon baiser puis alla embrasser ses amis de lycée et fini par Romain. Je trouvais que ce dernier avait drôlement rapproché ses bises près des lèvres de ma chérie. Je me dis que l’alcool me rendait parano et je me calmais.La soirée avait repris de plus belle et la plupart des fêtards commençaient à être sérieusement alcoolisés. Il y avait des gens qui comataient ici et là. Les lumières principales du salon avaient été éteintes, seuls les projecteurs multicolores éclairés la pièce. La pièce était donc très sombre. J’étais assis sur un canapé. Un des nombreux canapé du grand salon qui avaient été écarté pour laisser place à une piste de danse improvisée. Je discutais avec 2 jeunes qui étaient eux aussi éméchés. On parlait de tout et de rien. Je vis Alison danser sur la piste en compagnie de Jenny et encore ce petit con de Romain. Lorsque la chanson a changé, Jenny a commencé à danser devant Romain et a le chauffer en bougeant ses fesses contre son entrejambe. Ma chérie a commencé à passer ses mains autour de sa taille et Romain se retrouva pris en sandwich entre ces deux bombes. Le problème est que l’une d’elle est ma copine. J’ai préféré ne rien dire et ai continué la discussion de « comptoir » avec mes deux nouveaux copains de soirée.Bon nombre d’invités étaient repartis et je suis allé voir Alison pour qu’on reparte. Moi :« Bébé on y va ? Je commence à être mort. »Alison : « Oh non chéri, pas maintenant j’ai encore envie de m’amuser. »Moi : « S’il te plaît ma puce. Et puis j’aimerais bien commencer cette année en beauté. C’est à dire dans mon lit à se câliner. »Alison : « Oh mon chou, on pourra faire ça plus tard on a le temps. Et puis chez toi, c’est loin et n’oublies pas que les trams ne passent plus à cette heure. »Moi : « Mais où veux tu dormir ? »Alison : « Bah ici, y’a plein de chambres dans les étages. »Je repartais dépité vers mon canapé. La seule chose qui me bahis siteleri calmait était de me dire que j’arriverais à mes fins avec ma chérie même si ça devait se passer dans un lit de cette maison.Pour ne pas m’endormir sur un canapé, je décidais de visiter par moi même la maison. J’ouvris une porte avec un escalier qui descendait. Je le pris et arriva dans une cave avec une porte au fond, je crois que cette porte donnait sous l’escalier de l’extérieur. Bref je suis remonté visiter d’autres endroits. Je croisais du monde dans quasiment chacune des pièces de la maison. Elle me semblait vraiment immense. Je crois que j’ai mis quasiment 20 minutes et je n’avais même pas visité la moitié d’après moi. Mais mon moi actuel était vraiment troublé par l’alcool. Lorsque je revins dans le salon peu de gens dansaient encore, certains dormaient sur les canapés, là où d’autres discutaient. Mais pas de traces de ma chérie. Et là où je m’inquiétais c’est que je ne voyais pas Romain non plus. Je suis allé s’ils étaient dehors en regardant par la porte fenêtre. Je vis deux têtes dépasser du haut des escaliers, j’avais l’impression qu’ils s’embrassaient mais je ne pouvais pas voir de qui il s’agissait du fait qu’il soit de dos dans la pénombre. Je voulais voir si ma copine embrassait vraiment son pote ou si je me faisais des idées. Je réfléchis pendant quelques instant. Durant ce moment, une tête disparue et je me mis à penser au pire. Ma copine n’était quand même pas en train de sucer son pote. Je devenais fou ce sentiment de jalousie et l’alcool ne m’aidait pas à réfléchir. Soudain j’eus un éclair de lucidité, la porte sous l’escalier devrait me permettre d’entendre ce qu’il se passe et peut être même de voir !Je pris la porte qui descendait dans la cave, j’allumais le flash de mon téléphone pour faire le moins de lumière possible. J’ouvrais la porte délicatement pour ne pas faire de bruit mais le loquet grinçant ne m’aida pas vraiment. Une fois la porte ouverte et le flash éteint, je m’accroupis sous l’escalier.Je reconnus alors la voix d’Alison et de Romain. Je n’étais pas fou alors. Seulement vu qu’ils discutaient Alison ne faisait rien de sexuel avec ce connard. De plus je voyais légèrement par les interstices de l’escalier qu’il ne faisait rien de mal, mais ma copine avait quand même posé sa tête sur les genoux de son soit disant ex-prétendant et ça me rendait malade.Romain : « Et qu’est ce que tu lui trouve ? »Alison : « Bah c’est un amour et il me supporte hihihi. »J’en déduis qu’il parlait de moi. « Il y a que ça que t’aime chez lui ? »« Non il gagne bien sa vie alors j’ai droit à plein de cadeaux »« Hahaha ! T’es toujours la même peste ! »« Ahahah toujours la même princesse tu veux dire ! »« Et au lit ça va ? »« Bah bof, j’aime bien passer du temps avec lui mais moins dans un lit dirons nous ! »« Hahaha le pauvre il a pas le droit au grand jeu ? »« Disons qu’il est expert avec sa langue mais moins avec sa bite surtout qu’elle n’est pas assez grande pour moi Hahaha ! »Quel salope de dire ça de moi pensais-je.« Ali tu es en train de pervertir le petit innocent qui porte ta tête sur ses genoux ! »« En parlant de ça, tu as rangé un truc dur dans ta poche ou c’est autre chose qui durcit dans ton caleçon ? »« Désolé Ali, mais t’es magnifique ce soir et parler de ça avec toi… enfin tu m’as compris. »« Hahaha quel cochon tu fais mon rom ! D’ailleurs en parlant de ça, tu n’as pas réagi aux avances que t’as fais Jenny toute la soirée ?»« Non elle ne m’intéresse pas. »« Ha bon ? Elle est super jolie, bien foutue et on m’a dit que c’était un missile au lit »« Oui mais j’aimerais bien att****r une autre fille ce soir ! »« Ha oui et qui est cette chanceuse ? »« Alors devinette : Elle est blonde, magnifique, également très coquine d’après certains dires et son copain ne l’a fait pas jouir. Tu vois qui c’est ? »Quel connard ce mec il veut se taper ma meuf alors que je suis à la même soirée qu’eux !« Hahaha je te vois venir espèce de cochon va ! Désolé mon pauvre tu vas être déçu mais je suis en couple. »Ouf, elle se rattrapait bien malgré ce qu’elle avait dit auparavant.« Ha oui je comprend, et rien ne pourrait te faire changer d’avis ? »« Absolument rien ! D’ailleurs on rentre, Alex doit me chercher ? »« Rien ne presse, il est monté et à mon avis avec la dose bahis şirketleri qu’il tient il doit ronfler dans une des chambre. »« Oui c’est vrai qu’il était sacrément raide à la fin de la soirée mon chérie. »« Si j’ai bien compris ça te change de d’habitude qu’il soit raide Ahahah ! »« Hahaha qu’est ce que t’es con Rom ! Toi aussi par contre t’es raide aussi dans ton caleçon, ça me chatouille l’oreille ! »« Désolé, mais tu sais une queue de 22 cm, c’est difficilement dissimulable ! »« Hahaha et toi t’es toujours vantard à ce que je vois ! »A ce moment là je vois du mouvement au dessus de ma tête et entend un zippe ! Oh non il montre pas sa bite à ma chérie ?« Alors tu trouves que je me vante encore ? »« Oh mon dieu Rom t’es pas sérieux, tu sors ta queue comme ça alors que tout le monde pourrait nous voir ? »« Personne ne peut nous voir, tout le monde est bourré à l’intérieur, si quelqu’un vient il allumera la lumière du couloir et on le verra par la porte fenêtre et on est quelque marche plus bas, on voit que ma tête. »« Oui d’accord mais bon maintenant que j’ai bien vu ta queue tu peux la ranger non ? »« Bah non elle prend l’air elle aussi Hahaha ! »« T’es trop con Rom Hahaha ! Bon c’est vrai que t’as une grosse queue mais bon j’ai déjà vu plus et pris plus gros que ça entièrement dans ma bouche et ma gorge Ahahah !!! »Elle ne s’est pas vanté de ça avec moi cette salope, c’est à peine si elle me suce. J’en revient pas « Ahahah, mais bien sûr, c’est à toi de faire la vantarde maintenant et … »A ce moment là, j’entendis un soupir de Romain, puis des clapotis, Glo,glo,glo … Slurp, slurp, slurp. Romain écarta machinalement ces jambes au dessus de ma tête, je vis ma copine les joues et même la gorge déformées par la queue de son prétendant. Je n’en revenais pas, elle suçait un autre mec dans une soirée où j’étais là. Elle prenait toute la longueur de sa queue dans la gorge, elle bavait beaucoup, j’en reçu même sur moi qui était en dessous d’eux. Elle sortit ses couilles et commençait à les lécher puis à les gober. Puis elle s’arrêta et dit à Romain« On va faire un pari, active ton chrono sur ton téléphone, je vais te faire la meilleure pipe de ta vie, si tu tiens plus de 2 minutes tu auras le droit de me baiser ce soir. Actives le chrono seulement quand j’aurais ta bite dans ma bouche OK ? »« Ok mais 2 minutes, tu me prends pour un petit joueur. »A ce moment là, je vois pas les interstices le bras de ma chérie qui descend vers ses jambes nues, elle passe sa main sous le bas de sa robe et enlève son string en dentelle, le cale dans la bouche de Romain en lui disant« Maintenant tais toi, concentres toi pour ne pas jouir vite sinon tu ne pourras plus me toucher et je me ferais bien défoncer la chatte par une grosse bite comme la tienne ce soir voir mon petit cul. »Je n’en revenais pas de ces propos, je n’avais plus de mots. J’étais spectateur de quelque chose que je n’aurais jamais dû voir !Le jeu repris de plus belle, elle bavait de partout rentrait sa bite jusqu’à la garde, la ressortait, crachait dessus, lui massait les boules, le mec n’en pouvait plus au bout d’une minute j’avais l’impression qu’il allait crachait mais il résistait. J’entendais malgré moi le bruit baveux de la bouche de ma copine sur la bite de son pote, elle alternait avec sa main et sa bouche à un rythme impressionnant. Je recevais plein de bave sur moi, j’étais écœuré, mais je restais là à vouloir voir jusqu’où elle pouvait aller. Je vis les jambes de Romain se raidir et un jouissement sourd sorti de sa bouche. Ma copine avait gardé son gland dans sa bouche et attendait bien les derniers instants pour se retirer. Elle pompa tout son jus et le nettoya bien. Je ne crois pas l’avoir vu avaler. Elle enleva ses lèvres du gland et cracha tout le jus sur les escaliers malheureusement j’en reçu sur l’épaule gauche. J’étais dégoûté, incapable de dire combien de temps avait duré cela ! C’était une éternité pour moi.Alison, enlevant le string de la bouche de son pote « Tu as arrêté le chrono ? »Romain « Oui. 2 minutes 05. »Alison « Ouah tu as bien résisté pour une tapette comme toi Ahahah ! »Romain « Ahahah quand ma queue rentrera dans ta petite chatte je te parie que tu tiendras moins que ça avant ton 1er orgasme. »Alison « Des paroles, des paroles, des paroles… Allé viens on rentre il commence à faire froid et j’ai peur qu’Alex nous tombe dessus. »Oh mon dieu, que va t il se passer encore durant cette maudite soirée. Que faut-il que je fasse ?La suite au prochain épisode (selon les commentaires) 😉

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri mersin escort bursa escort görükle escort bursa escort porno izle serdivan escort adapazarı escort sakarya travesti