İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Ondes sensuelles – 3

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ondes sensuelles – 3Dans le précédent épisode d’« ondes sensuelles », nous avons découvert Claire, une jeune étudiante chroniqueuse à la radio. Pour la fin de la saison, elle doit écrire une série d’articles sur les amours de vacances. A la fin d’une conférence de rédaction, Claire a embrassé Matthias…Le récit complet à retrouver ici : http://xhamster.com/user/stuart24/posts/436808.htmlClaire n’en revient toujours pas… Elle est là, chez Matthias, et ils travaillent tous les deux sur la série de papiers sur les amours de vacances que la jeune journaliste en herbe doit chroniquer dans l’émission étudiante. Claire y a mis énormément d’énergie et de travail pour écrire cette série de reportages sur ses camarades, multipliant les contacts et les angles d’approche. Matthias, en tuteur attentif, lis les feuillets amenés par Claire. La jeune femme est nerveuse. Elle redoute le jugement de Matthias, mais espère aussi que le baiser de la dernière fois en salle de rédaction n’était pas juste une passade. Des sentiments contradictoires l’assaillent : d’un coté, elle ne se considère pas comme une briseuse de ménage, mais son geste un peu provocateur de la dernière fois l’a excité comme une gamine.De ce baiser du bout des lèvres, Claire espérait secrètement qu’il se transformerait en un vrai baiser entre amants, voire plus si affinités. Et des affinités, la jeune fille sentait au plus profond d’elle même qu’elle pouvait en avoir avec Matthias. Claire n’était plus vraiment une oie blanche, et elle désirait ardemment le corps de Matthias. Son attitude de leader d’équipe, dominateur et prévenant, sa voix grave et rassurante à la radio, son regard sur elle quand elle livrait sa chronique à l’antenne chaque semaine, tout cela la faisait fantasmer. Elle imaginait Matthias avec elle, sur ce canapé un peu fatigué, lui l’étreignant et la caressant. Les vêtements quittant leurs corps et tombant sur le tapis… Claire fermant les yeux et se laissant aller dans la douce sensualité du moment…- Claire ? Claire ? Hé ho ! Reste avec moi…- Hein ? Oh, oui, pardon… Je pensais à autre chose…Matthias regardait maintenant Claire avec son regard perçant et amusé. La jeune fille se sentait déshabillée par ce regard, à la fois honteuse de son rêve éveillé et déstabilisée par le jeu de séduction du jeune homme.- C’est vraiment très bien ces chroniques ! J’ai hâte que l’on en parle à l’antenne…- Merci…- … mais il en manque une pour boucler la semaine, non ?- Matthias… Je dois t’avouer que je manque un peu de matière pour écrire cette dernière chronique…Amusé par la situation, la dernière réponse de Claire suscitant son intérêt, Matthias relance la jeune femme :- Ah oui ? Et qu’avais-tu prévu pour ce dernier épisode ?- … Et bien… Je voulais parler de ces bonnes copines qui piquent les mecs de leurs amies en vacances…- Une situation qui peut arriver… J’aime bien !- Mais je manque d’infos et d’idées pour ce dernier papier.Sur cette dernière phrase, Claire se rapproche de Matthias. Son genou touche la cuisse de son rédacteur en chef, elle colle sa poitrine contre lui et approche ses lèvres. Son désir de voler à nouveau un baiser à Matthias est devenu plus fort que tout.- … et si j’avais envie de creuser ce dernier sujet avec toi, t’en penserais quoi ?- …Matthias reste sans voix. Du petit flirt innocent des débuts, Claire était passé à une étape supérieure, prête à se donner à lui… En quelques secondes, elle embrassait le jeune homme, passait ses mains sur sa poitrine. Il ne fit pas prier, Claire étant une très jolie jeune femme, parfaitement à son goût. D’autre part, son amour immodéré bahis firmaları des femmes poussait Matthias à butiner parfois plusieurs fleurs en même temps. Sa régulière du moment, Sophie, le savait parfaitement, puisque cette dernière avait vu le baiser volé de Claire dans la salle de rédaction.Claire porte toujours son soutien gorge, mais sa jupe est remontée sur ses hanches. Elle se tient au dessus de Matthias, ils s’embrassent avec ferveur, tout en se caressant mutuellement. La jeune étudiante se laisse entraîner dans cette douce volupté naissante. Elle vient de déboutonner la chemise de son amant, et ses mains effleurent les pectoraux. Un baiser dans le cou de Matthias et Claire vient ensuite donner un petit coup de langue sur le téton. Cette petite attention fait gémir Matthias, et fait pouffer de rire les deux amants. La moitié de leurs vêtements sont au pied du canapé, lorsque Matthias, entre deux soupirs de contentements invite Claire à aller plus loin.- Humm… je crois que l’on a autant envie l’un que l’autre… Claire acquiesce avec timidité, mais des papillons chatouillent son bas-ventre. Elle a envie de lui, son corps le réclame, et peut importe les valeurs et la bienséance. Ils se lèvent tous les deux, il l’entraîne vers le lit de la chambre à coucher. Ils s’allongent en continuant à s’embrasser, les derniers vêtements sont vite ôtés, fiévreusement.Matthias est nu, adossé à la tête de lit, son érection grandissant dans sa main. Il regarde Claire debout devant lui, faisant glisser son tanga en dentelle blanche. Il adore ce geste très féminin et très impudique aussi, quand sa partenaire se livre à son regard, dévoilant son sexe. Claire aime la façon dont Matthias la regarde, sur l’instant elle se sent très belle et désirable. Sa vulve et son clitoris appellent les caresses, et la jeune fille commence à se toucher, les yeux rivés dans ceux de son amant d’un soir. A genoux, une main en conque sur son intimité et l’autre caressant un sein, Claire se donne du plaisir. Matthias bande dur lui aussi, il se caresse doucement l’extrémité de sa hampe. Après quelques secondes de masturbation mutuelle, il se lève et rejoint Claire. A genoux derrière elle, les mains de Matthias accompagnent puis remplacent les doigts délicats de la jeune fille. Avec beaucoup de sensualité, il vient titiller le clitoris, embrasse son amante dans le cou et empaume les seins de Claire. Les gémissements de plaisir emplissent l’air, Claire sent la virilité de son partenaire pulser sur ses fesses. Elle rompt l’étreinte, non sans se laisser caresser une dernière fois et vient se placer face à Matthias. En appui sur ses coudes, elle embouche le gland violacé et gorgé de désir. Sa langue tourne et elle aspire le méat, avant de progresser plus avant sur le sexe bandé.Au premier contact avec cette délicieuse petite bouche, Matthias ferme d’abord les yeux, savourant la fellation. Mais en ouvrant les yeux, la plus belle des visions le frappe : la taille marquée de Claire, ses hanches s’évasant harmonieusement et cette tête oscillant sur des va-et-vient sensuels. Il caresse d’abord les flancs de sa fellatrice, puis effleure les tétons dressés par l’excitation.Claire suça Matthias encore de longues minutes, laissant le jeune homme s’occuper de sa poitrine, et le poussant surtout dans ses derniers retranchements. Sur le point de jouir, Matthias prend fermement la tête de Claire entre ses mains et très autoritairement met fin à la fellation. Laissant Claire dans une certaine frustation, il se glisse hors du lit pour aller chercher une de ses cravates en soie. Le bout de tissu devint un bandeau. kaçak iddaa Claire sent la domination de son partenaire et est de plus en plus excitée. En mettant le bandeau sur les yeux, Matthias ne glissa que quelques mots :- Reste à genoux, et ne bouge surtout pas…A genoux, les fesses sur les talons, haletante, les yeux bandés, le reste de ses sens en éveil, Claire attend. Les minutes lui semblent interminables. C’est la première fois qu’elle vit ce genre de situation, et son esprit oscille entre appréhension et excitation extrême. Des pas se font entendre dans la chambre, le lit grince légèrement alors que quelqu’un rejoint Claire. Des mains se posent sur son corps, elle commence à douter que ce soit Matthias. Soudain, deux autres sensations s’ajoutent : un tissu vient se poser sur son corps et un souffle vient chatouiller son oreille. Une nouvelle voix lui intime un ordre.- Ne bouge pas ma petite Claire…Cette voix ! C’est Sophie ! Cette petite pimbêche, et accessoirement la copine de Matthias !! Claire ne sait plus quoi faire, elle commence à se débattre, mais la longue étole savamment mise en place par Sophie lui entrave la poitrine et surtout ses bras. Ceux-ci sont tirés vers l’arrière, immobilisant un peu plus la jeune fille à chacune de ses tentatives pour briser le carcan de tissu. Sophie est donc entrée dans la chambre le plus discrètement possible, suivi de très près par son compagnon. Les deux amants avaient monté de toutes pièces ce qui ressemble à un traquenard pour Claire. La jeune fille, pas si innocente que ça, est tombée dans le piège, et la voici maintenant livrée à l’appétit sexuel de ce couple pervers.- Matthias ! Qu’est ce qui se passe ? Pourquoi Sophie est là ?- Tsss… Ne pose pas de questions stupides, ma jolie… Tu crois que je n’avais pas remarqué le petit jeu auquel tu jouais avec mon petit copain ? Le petit bisou dans la salle de rédac, les SMS que vous êtes échangés ?- Sophie… Je ne voulais pas te piquer….- Tais-toi petite catin !Sophie avait subitement haussé le ton, et Claire s’était raidie. – Maintenant, tu es à moi pour quelques dizaines de minutes, juste le temps pour moi de te partager dans ce lit avec Matthias… Ne t’inquiète pas ma chérie, je suis plutôt prêteuse, mais j’aime garder une certaine exclusivité…Sur cette dernière phrase, Sophie glissa une main entre les jambes de Claire. Elle se tenait à genoux, derrière Claire et maintenait d’une poigne ferme l’étole entravant sa partenaire. Les petits seins de Sophie sont tendus par l’excitation, ses tétons frottant le dos de Claire. Sophie peut sentir au bout de ses doigts l’humidité du sexe offert. Claire gémit sous les caresses de sa maîtresse, auxquelles s’ajoutent celles de Matthias, revenu dans le jeu et s’affairant pour contenter les deux filles.Le léger bondage, deux doigts dans sa petite chatte et les caresses appuyées de Matthias sur sa poitrine déclenche l’orgasme de Claire.- Oh oui ! Hummmmmm… Oui c’est bon !!!!!La mouille recouvre les doigts de Sophie qui continue ses va-et-vient et accentue le bondage. Matthias se lève et se tient debout sur le lit, son sexe bandé en face du visage extatique de Claire. Sophie relâche un peu son étreinte, libère ses doigts plein de jus intime et les donne à lécher à Matthias.- Tiens mon chéri, goûtes-la et profites-en bien… C’est la seule fois ou tu pourras sentir sa mouille sur ta langue. C’est chasse gardée pour moi dorénavant…Matthias lèche ainsi les doigts de sa petite amie. Claire est toujours entravée et aveugle. Elle sent la main de Sophie derrière sa tête, une légère poussée l’inclinant vers le bas.- Maintenant, kaçak bahis tu vas sucer à nouveau Matthias…La bouche entre-ouverte, Claire gobe sans difficulté le vit de son amant volage, sous les yeux de Sophie. Cette dernière confie les rênes de la soumission à son chéri en lui donnant les deux brins d’étoffe qui entrave toujours la petite suceuse. Sophie prend un peu de recul pour admirer la scène et se masturber, ses doigts coulissant dans son con au rythme de la fellation imposée par Matthias. Il en faut peu à la dominatrice pour arriver elle aussi à un premier orgasme. Sur le dos, jambes écartées, une main sur son mont de Vénus et une autre agaçant ses petits tétons érigé, Sophie jouit bruyamment, arquée au point de décoller les fesses du matelas.Claire est encore plus excitée par la situation, son audition est renforcée par la perte de l’un de ses sens… Matthias voit cette jouissance du coin de l’œil, mais se retient encore de cracher son sperme. Il veut au fond de lui même pouvoir honorer Claire, la posséder dans cette relation de domination qu’il affectionne tant lors de ses relations avec Sophie. Sophie le sait, et il suffit d’un regard et d’un sourire pour que les deux amants passent à la conclusion de leur stratagème. Elle att**** un préservatif tandis que Matthias se retire de la bouche de Claire, la laissant à nouveau frustrée. Sophie s’approche de ses deux compagnons de jeu, déchire l’emballage de la capote et fait glisser le petit capuchon sur le sexe de son mec. Pour Claire, les entraves se desserrent, et la jeune fille retrouve une certaine liberté dans ses mouvements. L’étole tombe sur les draps, et Claire suit le mouvement du tissu, éreintée par les liens qui la maintenaient à genoux et par l’une des pipes les plus difficiles de sa jeune vie.Sophie la rejoint, s’allonge face à elle et la caresse doucement.- Matthias va te prendre ma chérie… Savoure bien ce moment…Le garçon se positionne derrière Claire, passe le gland sur les lèvres intimes, effleure le clitoris. La petite étudiante gémit de plus en plus fort, sachant l’imminence de la pénétration. Matthias passe les nymphes, et progresse doucement dans le vagin de sa partenaire. Son pubis touche les belles petites fesses, et le jeune homme repart dans l’autre sens. Il manque de sortir complètement du fourreau brûlant mais s’y réinvesti aussitôt jusqu’à la garde. Claire est submergée par un début d’orgasme sur cette pénétration, tandis que Sophie lutine ses seins. La langue agace les tétines, elle défaille et crie son plaisir.- Hummm…. C’est dingue… Ouiiiii ! Vous me faites venir encoreeee !Matthias est encouragé par les cris de plaisir et s’active maintenant dans des allers et retours sensuels. Claire approche de son deuxième orgasme de la soirée et les doigts de Sophie lui branlent le clito. Elle jouit en tendant son corps sous les caresses et les coups de boutoirs de son amants, presque sans un bruit, juste dans un souffle. Il sent les pulsations du sexe de sa partenaire et ralentit la cadence. L’orage passé, Sophie ôte le bandeau et invite Claire à se mettre à quatre pattes. Aussitôt déconné, Matthias se repositionne au contact des fesses de la belle. Sophie se glisse sous elle, formant un 69.Il entame alors la dernière chevauchée vers le plaisir. Sophie lape le sexe de Claire. La pénétration, combinée aux petits coups de langue sur son clitoris, emmène la jeune étudiante vers l’orgasme ultime.- Hummm…. Ouiii ! C’est bon…. Oui ! Oui ! Oui !Matthias sent l’éjaculation monter doucement, il accélère la cadence de sa baise, cramponne fermement les hanches de Claire et dans un dernier coup de rein, il éjacule au fond de son préservatif. Une dernière caresse sur les corps enlacés sous lui, et il se retire. Le jeune homme s’allonge à coté des deux filles, et s’endort du sommeil du juste.(A suivre…)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri mersin escort bursa escort görükle escort bursa escort porno izle serdivan escort adapazarı escort sakarya travesti