İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Moi, Sandrine, lesbienne depuis peu

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Babes

Moi, Sandrine, lesbienne depuis peuMon nom est Sandrine, j’ai 25 ans et je suis encore étudiante à la fac. Je suis blonde au yeux bleus, 1m70 et 52kg. J’ai beaucoup de succès avec les hommes et je ne me suis jamais privée de jouer de ma séduction auprès d’eux. J’ai eu pas mal d’aventures toutes plus banales les unes que les autres… Et aucune de ces relations n’a durée bien longtemps. Ce que je vais vous raconter c’est passé il y a environ 2 mois, alors que j’étais toujours en quête du prince charmant, je fis la connaissance d’une fille qui allait bouleverser ma vie et ma sexualité !J’ai connu Karine lors d’une des nombreuses soirées qu’organisent deux de mes copines, Aude et Lili, dans leur appart d’étudiantes. Elle était en cour de self-deffense avec Lili et avait sympathisé avec elle. Karine est une fille très exhuberante, qui va au contact des gens très facilement. C’est donc elle qui me parla la première, d’emblée sa façon de me parler m’étonna, en effet, au bout des quelques premières phrases pour engager la conversation, elle commença à avoir des allusions, une façon de me regarder dont j’avais l’expérience de la part de la gente masculine. En un mot Karine me draguait ouvertement ! C’était la première fois qu’une telle chose m’arrivait. Etonnée et surprise, je dois dire que c’est uniquement elle qui fit la conversation. Au bout de cinq ou dix minutes, elle pensa sûrement que j’étais mal disposée envers elle et partit rejoindre un autre groupe de personnes.La soirée continua et malgré moi, j’observai Karine du coin de l’œil, grande brune, güvenilir bahis pulpeuse, elle avait une grâce féminine très accentuée et je me dis que je m’étais fait un « film » ! Je n’avais jamais vraiment éprouvé une attirance sexuelle pour une fille en particulier, par contre depuis mon adolescence, la vue d’un jolie corps de fille dénudé ma toujours troublée. Karine portait une mini jupe et a des longues jambes magnifiques, bref, le genre de chose qui justement me plais chez une fille. L’impression qu’elle m’avait donnée venait peut être de moi, de mon trouble par rapport à ça. J’étais dans mes réflexions, un verres de Whisky à la main, fixant ses belles jambes quand Karine m’aperçue… Je détournais vite les yeux et plongea ceux-ci dans le fond de mon verre où deux glaçons étaient en train de fondre au contact du verre chauffé par mes mains qui devenaient aussi brûlantes que mes joues…Heureusement pour moi, Lili m’apostropha et je pris part à une conversation avec un groupe d’amis. Après quelques minutes, Lili me demanda discrètement ce qui n’allait pas, je lui répondu que je ne voyais pas de quoi elle voulait parler et elle me répondus qu’elle voyait bien à mon fard que je piquais que j’avais été troublées par quelque chose où quelqu’un, elle pensa qu’un des garçons de la soirée me plaisait… Je lui dit qu’elle se faisait des idées à se sujet quand j’entrevis derrière elle Karine me souriant et me lançant un clin d’œil appuyé. Abassourdie, je devais retourner à Lili un air stupide car celle-ci me demanda si je n’avais pas un malaise ! je türkçe bahis la rassurais sur le sujet quand de nouveau je portais les yeux vers Karine qui s’était assise et avait croisée ses jambes bien haut de sorte que sa mini-jupe remonte un maximum sur ses cuisses. La gorge sèche, je bus cul sec mon Whisky, là Lili soupsonna chez moi une ébriétée avancée ! Karine pendant ce temps avait décroisée les jambes et jouaient avec celles-ci en me fixant dans les yeux d’un air de défit. Lili me demanda alors si je ne voulais pas qu’on me rammène chez moi, je lui inventa alors le besoin de prendre juste un peu d’air frais !Sur le balcon de l’appartement, je pensai reprendre le dessus sur mes émotions et pouvoir analyser la situation, mais Karine ne m’en laissa pas le temps. L’ppartement de Lili et Aude est en forme de L, si bien que du balcon on apperçoit les fenêtres d’autres pièces, parmi celles-ci il y a celle de la salle de bain. Karine avait ouvert celle-ci. Elle était assise sur le rebord de la baignoire et la jupe relevée, culotte descendue, s masturbait impudiquement devant moi. Ne perdant rien du spectacle, je manquais m’evanouir quand la voix de Aude retenti : « Lili m’a dit que tu n’es pas bien ? ». Affolée je manque tomber en me retournant. Aude me demanda à mon tour si je voulais rentrer ! Pour ne pas que Aude n’entre completement sur le balcon et qu’elle appercoive Karine, je la repoussais à l’interieur de l’appartement en lui disant que je voulais bien qu’on me raccompagne. Lili nous rejoint et dit qu’il fallait quelqu’un pour me racompagner, güvenilir bahis siteleri c’est alors que Karine entra dans la pièce et se proposa ! Sitôt sorti de l’appartement, sans dire un mot Karine se plaqua contre moi et m’embrassa fougueusement, j’allais protester quand elle passa sa main contre mes seins, ceux-ci très érectiles durcirent immediatemment, je sentis alors mon bas ventre s’echauffer dangereusement, si je ne me liberais pas de suite, cette fille ferait de moi ce quelle voulait, là dans la cage d’escalier de mes amies… Et c’est exactement ce qui arriva, trop excitée par la situation, par la nouveauté, par ses caresses expertes je me laissai aller vers l’inconnue.Heureusement, il était tard pour qu’on croise du monde dans l’escalier et trop tôt pour que quelqu’un quitte la soirée. Dos appuyé contre le mur, je subissait les assauts passionnés de cette fille dont je ne connaissait rien, sinon qu’elle embrassait divinement bien. Une de ses mains avait degraffée les boutons de mon jean et s’occupais maintenant de mon clitoris… Je ne tardais pas à jouir, première d’une longue séries qui continua quand elle me lécha et me doigta. Elle m’emmena chez elle et nous firent l’amour toute la nuit, elle me fit découvrir les joies du vibromasseur, du gode anal, elle m’appris à lui rendre ses caresses, ainsi pour la première fois je goûtait un sexe de femme. Cette soirée est pour moi la plus belle que j’ai vécue sur le plan sexuel, je n’avais jamais ressentis cemélange d’excitation et de peur de l’inconnu. Depuis lors, je vie intensement ma relation avec Karine, j’en ai parlé à Lili et Aude qui furent étonnées mais pas choquées car elle m’apprirent qu’elle avaient déjà echangées des caresses entre elles lors de fin de soirées arrosées après le depart des derniers invités

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri bursa escort görükle escort bursa escort gaziantep rus escort antep escort gaziantep escort maltepe escort