İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Une belle salope

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

Une belle salopeQuand je suis rentré du boulot, ce qui m’a intrigué, c’est que les volets de l’appartement d’en face étaient ouverts et cela faisait des mois qu’ils étaient fermés. J’ai pris le jumelles et j’ai regardé. L’appartement semblait vide. Il n’y avait personne. J’aurais bien voulu avoir un appartement sur cette façade qui était au sud alors que le mien…J’avais travaillé de nuit et j’allais reposer mes jumelles pour aller prendre une douche et me coucher quand une fenêtre s’est éclairée et le rideau a été tiré et la lumière a été éteinte. Puis la fenêtre a été ouverte et j’ai vu qu’il y avait une femme. Elle était brune et elle avait les cheveux très longs. Maintenant, je voyais mieux. La femme a poussé un bureau devant la fenêtre puis elle a posé dessus un ordinateur qu’elle a branché. Je n’arrivais pas à voir son visage car ses cheveux faisaient écran. Elle s’est assise sur une chaise et je n’ai plus rien vu d’elle et je me suis dit qu’elle devait faire du courrier ou travailler à je ne savais quoi.Je ne faisais presque plus attention quand j’ai vu sa silhouette disparaître. La femme est revenue quelques minutes plus tard. Elle avait roulé ses cheveux en chignon sur sa tête et elle avait un top transparent et en regardant soigneusement, j’ai pu voir qu’elle n’avait pas de soutien-gorge mais elle s’est rassise sur sa chaise et je n’ai plus vu que le chignon.C’était vraiment mystérieux. Je me demandais si j’avais déjà vu cette femme dans les parages, dans le hall où se trouvaient les boîtes à lettre. Je n’en n’avais aucun souvenir et je me suis dit qu’elle devait habiter cet appartement que depuis peu.Tout à coup, elle s’est levée et j’ai pu voir son visage mais ça manquait d’éclairage. Elle a repoussé sa chaise et elle s’est mise à danser et j’ai pensé qu’elle était en conversation avec quelqu’un puis elle a retiré son top et elle s’est amusée avec ses seins.J’ai compris que cette femme n’était pas si vieille que ça et qu’au contraire elle était jeune. Elle jouait avec ses mamelons et elle les roulait dans ses doigts. Elle écrasait ses seins avec ses mains et elle les écrasaient l’un contre l’autre et j’ai commencé à bander à cause de la scène qui s’offrait à moi.J’ai soudain réalisé que ce n’était peut-être pas un dialogue, mais quelqu’un qui bossait pour un site de cul. J’en avais fréquenté quelques-uns. La fille avait abandonné ses seins et maintenant, elle baissait sa jupe. Elle se tenait à distance de son ordinateur et je voyait très bien maintenant, d’autant plus que le soleil tapait parfaitement sur la fenêtre où se trouvait la femme qui a continué à danser avec pour seul vêtement sa petite culotte puis j’ai vu la queue du lovense entre ses cuisses. Maintenant, je n’avais plus de doute que c’était un modèle qui bossait dans un site. J’ai allumé mon ordi. C’était quoi déjà le nom de ce site de cul que je fréquentais encore il y avait six mois ? Maintenant, ça me revenait. Je me souvenais aussi de mon pseudo et de mon mot de passe. Je n’avais plus qu’à chercher.Une Française ? Elle n’y était pas. J’ai continué à chercher mais j’avais du mal à garder un œil sur la fille qui avait retiré sa petite culotte et sur mon écran. Je ne sais pas pourquoi j’ai coché la case « Nouvelles ». Au bout de deux scrolls, j’ai trouvé la fille tuzla escort d’en face. C’était bien elle. J’ai regardé les renseignements qu’elle avait pu mettre, mais il n’y avait pas mention de pays. Il disait seulement ce que je pouvais voir à l’écran et le fait qu’elle était étudiante. J’ai vu aussi que j’avais encore de l’argent sur mon compte et j’ai envoyé dix tokens en lui demandant si elle a un gode. Elle m’a répondu qu’elle en a un. J’ai renvoyé dix tokens pour lui demander si elle peut se l’enfoncer dans l’anus. Elle m’a répondu que c’est possible mais en privé. Je lui ai encore donné dix tokens en lui disant que c’est bon pour moi en privé à condiction qu’elle s’encule vraiment et qu’elle ne fasse pas semblant. La fille m’a répondu qu’elle est d’accord et j’ai lancé le privé. Elle m’a dit de ne pas hésiter à lui demander ce que je veux que je fasse et je lui ai répété que je veux qu’elle fasse disparaître le gode totalement au fond de son anus. Elle m’a répondu que c’est possible.La fille a montré son cul à la caméra et j’ai vu disparaître dans son anus les trente centimètres de son gode puis elle s’est redressée et elle m’a demandé si je veux autre chose. Je lui ai demandé si elle fait la putain. Elle n’a pas paru étonné et elle m’a dit que je ne suis pas le premier à lui demander ça. Elle a ajouté qu’elle ne rencontre personne. Elle avait un vibromasseur mais je lui ai demandé d’avoir un orgasme avec ses doigts et elle a commencé à se masturber devant moi. Je voyais défiler le compteur et j’ai rajouté de l’argent sur mon compte en lui disant que je tiens absolument à ce qu’elle jouisse vraiment. La fille m’a promis de le faire et elle a continué à se masturber. C’était dantesque et je pouvais voir les grimaces envahir son visage. Elle m’a hurlé que ça vient et elle a joui. Je lui ai demandé de ses caresser la poitrine. La fille m’a dit que ses mamelons lui font mal.J’ai continué à discuter avec elle. Je lui ai dit qu’elle est belle et qu’elle n’a pas honte de faire ça. Elle m’a répondu que ce n’est qu’un job. Je lui ai demandé ce qu’elle veut faire plus tard. Elle m’a répondu qu’elle ne sait pas. J’ai ajouté qu’elle n’aura pas de mal à faire la putain mais elle l’a mal prix et elle m’a banni.Elle m’a banni mais elle m’a autorisé quelques minutes plus tard et elle m’a dit que je suis quelqu’un de gentil et elle a ajouté que si je m’excuse, on pourra continuer à parler. J’ai promis. Je lui ai demandé si elle un petit ami et elle m’a répondu qu’elle ne peut pas à cause de son job. Elle a ajouté qu’elle va faire ce job pendant un an et puis elle reviendra à sa vie d’avant. Elle a ajouté qu’on peut faire un cam to cam et je lui ai répondu que mon ordinateur est trop vieux pour ça. Nous avons continué à discuter encore un peu puis j’ai coupé en lui disant à demain.J’ai continué à la surveiller à la jumelle et deux heures plus tard, elle a fermé sa fenêtre. J’avais la trique et je me suis soulagé. Le lendemain, j’étais de repos. J’ai guetté la voisine d’en face. A huit heures du matin, la lumière s’est allumée. Elle devait faire sa toilette. La lumière s’est éteinte. Je suis descendu dans le hall pour chercher mon courrier et j’allais remonter chez moi quand la fille est apparue. Je me suis lancé et je lui ai demandé sancaktepe escort si elle est nouvelle. Elle m’a répondu qu’elle habite là depuis huit jours. Je lui ai dit que j’habite dans l’autre bloc sans lui donner plus de détails puis je lui ai demandé ce qu’elle fait pour midi. Elle a paru surprise. Je lui ai proposé de dîner avec elle. Elle me plaisait vraiment. Elle avait un léger décolleté qui ne cachait rien de son charme. Elle a surpris mon regard et elle m’a dit que je suis bien curieux.A midi, je l’ai retrouvée dans le hall et je l’ai emmenée dans un restaurant. Je ne la quittais pas des yeux et elle soutenait mon regard. A la fin du repas, je lui ai dit que j’ai envie d’elle. Elle a rougi. Je me suis dit qu’une fille qui fait ce genre de job n’a pas froid aux yeux et j’ai pensé qu’elle n’aurait pas peur de mots crus :- Tu me fais bander et j’ai envie de te baiser, lui ai-je lancé !- Vous êtes sérieux, m’a demandé la fille en soutenant mon regard ?Je lui ai répondu que je n’ai jamais été aussi sérieux.- Tu me plais et je veux baiser avec toi, ai-je ajouté !Je pensais qu’elle allait m’envoyer promener.- D’accord, mais tu me donnes deux cents euros, m’a répondu la fille !- D’accord, lui ai-je répondu, mais l’argent est chez moi !Elle n’a pas hésité et elle m’a suivi. J’ai mis les billets sur la commode. Elle a posé sa main dessus avant de me demander de la faire jouir.- Tu comprends, je n’ai connus que des mecs qui voulaient tirer leur coup avec moi !- Je te promets, mais tu dois me donner ton accord pour me laisser faire le nécessaire, lui ai-je répondu !- Ça veut dire dans l’anus, m’a demandé la fille ?- Ça veut aussi dire dans l’anus, lui ai-je précisé ! Ça te fait peur ? Tu l’as jamais fait ?- Oui, c’est ça, m’a répondu la fille !Petite menteuse, ai-je pensé ! Je n’avais pas rêvé quand je l’avais vu s’enfoncer les trente centimètres de son gode dans l’anus. Je me suis déshabillé à mon tour. Je bandais.- Suce-moi !La fille s’est penchée et elle a pris ma bite dans sa bouche puis elle s’est agenouillée. Je lui ai dit qu’elle est encore plus gentille que je ne le pensais et j’ai ajouté qu’elle a des seins magnifiques. Elle ne pouvait pas répondre. Elle a lâché ma bite pour me lécher les couilles. Elle n’arrêtait pas de me caresses les cuisses et les fesses. Je lui ai dit que je veux la prendre. Elle m’a demandé comment je voulais faire et je l’ai prise en levrette dans la chatte avant de la prendre de face. Je lui ai demandé si c’est ça qu’elle voulait. Elle m’a répondu que je suis gentil. Je lui ai répondu que je vais l’enculer et je me suis enfoncé dans son anus. Elle a poussé de petits cris mais je n’étais pas dupe et elle non plus. Je lui ai dit qu’elle aime ça.- Je supporte pas la pilule, a ajouté la fille !- C’est une raison pour te faire enculer, lui ai-je demandé ?-Tu m’as dit que je devais te laisser faire, a ajouté la fille…- Tu aimes ça !Elle m’a répondu qu’elle a bien le droit. J’ai continué à l’enculer et j’ai joui dans son anus. Après, elle a pris une douche puis elle a voulu rentrer chez elle.- Chez toi, la prochaine fois, lui ai-je suggéré ?- Non ?- Et pourquoi ?Elle a ajouté qu’elle ne veut pas. Il fallait que je l’attaque autrement. Peut-être sur le site ? Je n’avais même pas üsküdar escort pensé à lui demander son prénom.Le lendemain, elle était fidèle au poste. Je l’ai abreuvée de tokens, ce qui l’a décidée à me confier des choses plus intimes comme son prénom puis je lui ai donné mon gmail en lui demandant de m’écrire. Le soir même elle m’a écrit. Je lui ai demandé si elle fait ça pour le plaisir et elle m’a répondu qu’elle fait ça pour l’argent.- Pour le loyer ?- Oui !- Pour payer l’université ?- Oui !- Pour manger ?- Oui !Elle répondait oui à toutes mes questions. Je lui ai proposé de lui envoyer de l’argent. Elle a accepté et il a bien fallu qu’elle me dise le pays où elle habite. Soudain elle a réalisé qu’on habitait le même pays. Je lui ai dit le nom de ma ville. Elle a hésité plusieurs jours avant de me répondre et de me dire qu’elle habite dans la même ville. Je lui ai proposé de la rencontrer.- C’est vous, m’a-t-elle dit, étonnée quand elle est venue à mon rendez-vous ?J’ai vu dans ses yeux qu’elle voulait fuir mais je l’ai retenue. Elle est venue habiter avec moi. Pour elle, c’était tout bénéfice. En contrepartie, elle couchait avec moi et plutôt deux fois qu’une. Quand elle m’a demandé si elle doit arrêter son job à l’agence, je lui ai répondu qu’elle fait ce qu’elle veut mais que si j’ai le choix, je préfère qu’elle arrête.Nous avons commencé une vie de couple quand elle est venue habiter chez moi à la fin de son bail. Un soir, elle m’a avoué qu’elle aime le sexe, qu’elle aime se masturber et faire l’amour. Elle avait stocké son ordinateur dans le placard mais elle avait ses godes et quand elle se masturbait, je pouvais l’enculer avec les godes.En mai, il faisait beau et nous sommes partis à la plage. Elle a fait du topless sans que je lui demande puis elle a fait comme les femmes autour de nous en se mettant complètement nue. C’est là que je lui ai demandé si elle a déjà fait l’amour avec une fille. Elle dit non. Je lui ai dit que j’aimerais qu’elle le fasse. Elle m’a dit que si je le veux.Elle m’a aussi dit de lui choisir quelqu’un. Je lui ai choisi une fille de son âge et je les ai regardées baiser ensemble. Après, je lui ai demandé son avis. Elle trouvait que sa partenaire n’étais pas vraiment… Elle ne trouvait pas les mots. Je lui ai répondu que ce qu’il faut, c’est une femme qui la baise.- Oui, que je sois sa proie, m’a répondu ma copine !Nous avons trouvé une cougar. Elle était plus âgée que moi. Elle m’a demandé si c’est ma fille. J’ai dit qu’elle l’est.- Tu veux que je la dresse ?- Oui, c’est ça ! Je veux que tu en fasses une vraie gouine !L’autre condition était que je sois toujours là à les surveiller. Ça ne gênait pas la femme. C’était une vraie chienne ou plutôt un vrai chien. Elle n’arrêtait jamais. Un jour j’ai compté les orgasmes qu’elle donnait à mon amie mais j’ai arrêté après dix.- Ça va, ai-je demandé à ma copine ?- Tu es content de moi ?Je l’étais. La femme partie, je l’ai enculée plusieurs fois et à chaque fois j’ai joui sur elle.- J’aime ça, m’a-t-elle avoué une nouvelle fois !C’était les vacances. Comme souvenir, je lui ai offert le choix entre tatouage et piercing. Elle a choisi les piercings et elle s’est fait percer les mamelons mais j’en tenais à mes tatouages. Un jour que je la prenais en levrette, j’ai regretté qu’elle n’en ait pas un sur les reins.- Si tu veux, m’a répondu ma copine !J’ai choisi un, un japonais qui baisait une japonaise et en quinze jours, ça a été fait, puis mon amie m’a dit qu’elle est enceinte. Elle s’est faite avorter et elle a disparu de mon horizon.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri bursa escort görükle escort bursa escort gaziantep rus escort antep escort gaziantep escort izmir escort maltepe escort