İçeriğe geçmek için "Enter"a basın

Une fin de soirée, bien arrosée….

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bdsm

Une fin de soirée, bien arrosée….Fin de soirée arrosée, avec des collègues, mais aucune envie de rentrer. Je regarde si quelqu’un est encore debout à cette heure avancée. Je vois que tu es encore en ligne, sur Facebook. Je t’envoie un petit “Coucou” durant mon trajet jusqu’au parking, on se trouve mon vehicule. Arrivé à celui-ci, je vois que tu m’as répondus.Je te demande si tu es disponible. En effet, l’alcool et nos dernières discutions me donne vraiment envie de te voir afin de baiser. Je te dis que je suis prêt à te rejoindre, en bas de chez toi. Tu n’es pas vraiment chaude car ton mec ne devrai pas tarder à rentrer de son taf. J’insiste en te rappelant que tu râles quand on ne peut pas se voir. Après quelques minutes de discutions, tu finis par céder. Je te dis que je suis déjà en bas de chez toi. Tu te montres à la fenêtre en nuisette, l’air étonné. Tu arrives, 2 minutes plus tard, en aillant enfilé un pantalon de jogging et une veste posée sur tes épaules.Tu montes dans la voitureet me demande demarrer de suite, de peur d’etrre vue par un voisin, meme si en cette heure tardive, le risque est faible. Tu me dis que je te fais chier, de venir à cette heure là, mais je me rends compte que c’est juste pour ne pas me montrer ton excitation. En effet, je vois tes tétons pointer sous ta nuisette. Est ce l’optique de baiser ou le risque de bahis firmaları se faire prendre qui te fait cet effet, je n’en sais rien.Quelques secondes après être parti de chez toi, en direction du parking où nous avions baisé quelques semaines au par avant, je t’ordonne de retirer ton pantalon et de te masturber. Tu rigoles. J’arrête la voiture et commence un demi-tour.- Pourquoi fais-tu demi tour, me demandes-tu. Vu que tu prends ça à la rigolade, dis-je.Je te ramene chez toi. Tu veux baiser?Oui, dit-elle, l’air un peu penaude et sûrement surprise de ma réaction.Bien,alors tu respectes mes règles, lui dis- je sèchement. Depuis quand c’est toi qui…Je lui coupe la parole, en lui tirant les cheveux et en l’embrassant. J’en profite pour passer quelques doigts sur son pantalon, au niveau des ces lèvres inférieures. Je sens l’humidité, au travers de ton pantalon. Tes yeux mi-clos, m’indique que tu baisses ta garde et que tu en as autant envie que moi.Tu commences à enlever ton pantalon. Je relâche mon étreinte et repars vers notre destination originale. Tu te détaches et te masturbes. Mon excitation est à son comble. Tu descends ma braguette et fait sortir mon sexe qui se trouve, déjà droit comme un i. Tu fais passer ta main le long de ma bite pendant que tu te masturbes. J’ai du mal à rester concentrer sur la route. Heureusement que nous kaçak iddaa sommes en pleine nuit et qu’il y a peu de circulation.Arrivé à l’endroit prévu, j’arrête le véhicule et de suite, je plonge ma langue dans ta chatte. Tu es déjà toute mouillée. Je bois ta cyprine avec délectation. Ton petit bouton me montre à quel point tu es excité. Je te rentre 1 puis 2 puis 3 puis 4 doigts. Lorsque ce dernier rentre je te sens te raidir et tes ongles se planter dans mon dos. Tu me dis que tu veux ma bite en toi, tout de suite et maintenant. Je te dis de passer à l’arrière. Je mets une capote et te pénètre direct tellement tu mouilles. Après plusieurs minutes, je te prends en levrette et te claque les fesses qui rougissent. Ce traitement à pour effet, de te faire jouir, une nouvelle fois.J’arrête mes va-et-vient mais je n’en ai pas fini avec toi. Je me sens dans un état second. Je me sens comme désinhibé. J’ouvre ma portière et sort dehors. Je te dis de me suivre. Tu es réticente mais je te menace d’arrêter là et de te laisser te débrouiller pour rentrer chez toi.Tu sors. Je te penche sur le capot et écarte tes jambes. Penchée sur ma voiture. J’ai une vue imprenable sur ta rosette que je lubrifie.Je n’en peux plus et te sodomise. Je te claque les fesses ce qui te fait crier. Je t’att**** par les cheveux, te griffe, te mord…. Je n’en peux plus. kaçak bahis Tu es tellement serrée. C’est trop bon et tes petits cris me font dire que je ne suis pas le seul à partager le plaisir.Tout à coup, je m’arrête. Je crois apercevoir quelque chose bouger. Une silhouette se dessine à la lumière d’un lampadaire. D’habitude, j’aurai tout arrêté et me serrai rhabillé, très rapidement. Mais le cocktail alcool et mon excitation au sommet, font que cela me motive encore plus. Je redouble mes assauts, dans ton cul. Je te dis le pourquoi, de ma pause. Tu me demandes d’arrêter et essaye de te relever. Mais je sens mes forces décupler et te plaque carrément sur le capot.Tes seins écrasés sur la voiture, tes cheveux tirés en arrière, tes jambes écartées, ta chatte ruisselante, les cris que tu pousses et tes fesses rougis par ce traitement donnent une scène hautement érotique.Et je pense que notre “voisin” pense la même chose car il est désormais assez proche de nous. Et je peux voir, d’après les gestes qu’il fait, que la scène qui se déroule sous ses yeux l’excite. Je te dis que je vois l’homme se branler. Tu commences à faire de même. Je me sens excité par la situation. Je redouble de force.Notre voyeur pousse un râle et je le vois éjaculer. A la vue de cette scène, je viens aussi, dans ton cul. Mon sexe sort de ton antre, pour arroser tes fesses et le bas de ton dos.L’homme nous fait un signe de la main, et nous lance un “Merci”, qui rend la scène encore plus suréaliste….To be continued or not? Laissez moi un commentaire, s’il vous plaît. C’est ma première histoire.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

İlk yorum yapan siz olun

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir

illegal bahis canlı bahis siteleri casino siteleri canlı bahis kaçak bahis bahis siteleri bursa escort görükle escort bursa escort gaziantep rus escort antep escort gaziantep escort izmir escort maltepe escort